Katerina Driomova ➨ The beautiful Ice Queen.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

 Katerina Driomova ➨ The beautiful Ice Queen.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
K. "Katia" A. Driomova
avatar
McGill's Students

⚜ COPIES RENDUES : 183
⚜ DOSSIER ADMIS : 30/06/2012

MessageSujet: Katerina Driomova ➨ The beautiful Ice Queen.   Sam 30 Juin 2012 - 3:07


☀ Katerina Aleksandrevna Driomova ☀

feat. Candice Swanepoel


☀ carte d'identité ☀


Mon nom de famille, c'est Driomova
Et je me nomme Katerina Aleksandrevna
Même si parfois, vous entendrez un ou deux malins s'amuser à m’appeler

Si vous voulez tout savoir, j'ai 24ans, le 20 Avril 1988
D'un point de vue physique, je fais 1 mètre 76 et 53kg.
Je suis passionné(e) par La neige, le froid, le chocolat quand je vais pas bien, les fruits, l'herbe fraiche au matin, les robes de grandes marques, ainsi que faire de la danse de salon, l'astronomie.. Mais d'un autre côté, je dois avouer que j'ai une peur bleue de l'amour, des gros chiens, et d'autres que je ne sais pas sur le coup!.
Je suis Célibataire
J'ai également Un petit frère et une petite sœur. Quant à mes parents, Mes parents... je m'entend bien avec eux, mais dans la limite du raisonnable, ce n'est pas à eux que j'irai confier mes problèmes, ou même demander des conseils. Ils m'ont choyés mais il faut pas pousser le bouchon trop loin.
Pour finir, je peux vous dire que j'étudie dans le domaine de l'Astrophysique (Composé de Physique, Mathématiques Avancés et Astronomie), option que j'ai choisie, cela me plait.

J'ai connu McGill ... au début, je cherchais une université qui me conviendrait le plus. Toutes les grandes universités pouvaient m'accepter, mais j'ai décidé de prendre McGill car j'ai vu la brochure chez la famille Volkov, donc là où allait Vadim.. Et j'ai décidé de m'y inscrire parce que ... McGill était l'université où allait Vadim. Et je n'ai toujours pas réussi à prouver que je lui étais supérieure, que je pouvais mieux faire que lui, malgré nos choix d'études différentes.

Et finalement, je fais déjà partie des Students. J'ai décidé de ne pas me mettre dans les confréries car ce n'est pas pour moi. Je ne suis pas un homme, donc, oublions les Apollos. Je suis féminine, mais la mentalité des Sirens ne me convient pas, les Doves sont beaucoup trop niais et je ne suis pas une dépravé comme les Devils. Et puis, je tiens à garder ma neutralité, c'est pour cela que j'ai été dans le Triumvirat du Conseil des Étudiants de l'année 2011-2012..


☀ livret de santé & caractère ☀


Mon caractère
On dit que je présente deux personnalités, ou c'est plutôt l'impression que je donne. Je suis une personne capable d'écouter les personnes et aussi de leur en venir en aide si j'en ai les capacités. C'est un aspect plutôt sympathique de ma personnalité, c'est que je peux être une personne plutôt douce mais peu ouverte aux gens, moi quand ça va pas, je ne dis rien, je gardes ça pour moi, même si j'accumule et qu'un jour, ça puisse exploser. Je suis une personne raffinée, j'ai un certain niveau d'éducation qui fait que je sais où est ma place, sauf celle de la femme comparé à l'homme, je fais partie de ses femmes qui aiment prouver que les filles sont meilleures que les garçons. C'est sur que je n'irai pas me balader nue dans les rues pour toutes sortes de défis, sauf si c'est Vadim, mais lui, c'est différent, il fait ressortir tous mes défauts, et ça j'en peux plus. Je n'aime pas perdre, et surtout face à lui, depuis toujours on est en compétition, et ça, je peux jamais dire non à ses défis, malgré qu'ils soient souvent pervers, bizarres ou autres toutes aussi farfelues les unes que les autres. Car oui, j'ai beau être une fille raffinée, j'ai du mal avec l'échec. C'est pour ça que je suis l'une des meilleures, je veux toujours me surpasser et surtout, surpasser les autres. Je suis une bosseuse, et je n'ai pas peur de passer mon temps à réviser au lieu de sortir. On dit aussi que je suis hautaine, j'ai l'orgueil qui est vraiment mal placée et on peut pas dire que je me prennes pour de la merde, jamais je ne me rabaisserais en face des autres, je tiens à l'image que je donne à mes camarades, mes amis et ma famille.
Ma Santé
Je donne régulièrement mon sang, qui est le groupe A, de rhésus positif. C'est un sang très répandu, c'est donc mon devoir de le donner. Mais je suis aussi "malade" enfin... mon organisme n'accepte pas les crustacés, poissons. Si j'en ingère, je risque de gonfler comme une pastèque et à trop forte dose, je pourrais faire un oedeme ou pire, je pourrais mourir.


☀ le cerveau derrière le visage ☀


☀️ Chucky ☀️

Prénom : Camille
Âge : 19 ans
Sexe : Féminin
Présence : Tous les jours, je pense !
Comment Avez-Vous Connu le Forum ? Par Edenshaw / Cédric / Ferdinand / Feu Ardent.
Comment le Trouvez Vous ? Bah moi j'adore ! *w* Sinon je serais pas là XD !
Une Suggestion ? Que FeuFeu me fasse des bébés (a).
Le Code du Règlement est : Validé par Ced-Ced Hanwi, Hanwiwi, Hanw Cédric & Tondeuse
Si vous en aviez la possibilité, souhaiteriez-vous intégrer la Société Secrète ? Oui


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
K. "Katia" A. Driomova
avatar
McGill's Students

⚜ COPIES RENDUES : 183
⚜ DOSSIER ADMIS : 30/06/2012

MessageSujet: Re: Katerina Driomova ➨ The beautiful Ice Queen.   Sam 30 Juin 2012 - 3:09


☀ TELL ME YOUR STORY ☀



☀ Jeux d'enfants ☀


☆ Les origines de ma création : Mes parents. Fiers, riches, intelligents, ils étaient simplement fait pour se rencontrer. A la base, tous les deux n'étaient pas du tout prévus pour finir avec l'autre, chacun était pris dans un mariage arrangé plutôt grotesque. Ils étaient tous deux, élèves à l'université. Ma mère faisait des études d'astrophysique (vous comprendrez ma passion, hein); et mon père faisait des études de marketing, droit, enfin je savais pas trop, au final, il avait reprit la société de son père, spécialisée dans les pâtisseries et confiseries, connue dans le monde qu'il dirigeait d'une poigne de fer, dès le début. C'est d'ailleurs parce qu'il réussissait à faire fortune que mon père réussit à arrêter leur mariage arrangé respectif et a pu se marier avec ma mère. Et encore, j'ai évité les détails qu'ils s'amusent à me raconter, parfois ça me donne envie de renvoyer tout le repas (oui, ils en parlent à table, le seul moment où nous sommes réunis tous les trois). D'ailleurs, même si leur amour était fort, sincère et durable, il y avait une chose qu'ils n'arrivaient pas à vaincre : la difficulté de ma mère à pouvoir donner vie à des enfants. Pendant deux ans mes parents ont essayés d'avoir un enfant, sans succès. Ils ne se déchirèrent pas à cause de cette non venue, contrairement à la plupart des couples, ils positivèrent et cette persévérance paya. « Madame Driomova, vous êtes enceinte. Et le bébé a l'air de bien se porter. » C'est ainsi que je fus née, le 20 Avril 1988.

☆ Je ne peux pas me rappeler exactement des moments que j'ai vécu lorsque j'avais six mois ou un an, j'étais beaucoup trop petite. Mais je me souviens très bien d'un moment donné à mes deux ans. Mes parents rendaient visite à des amis, et on m'avait déposé dans un parc. Il y avait un garçon, au début, je ne m'en préoccupais pas vraiment, je jouais avec mes poupées. Je m'amusais bien, je me souvenais même de ma préférée, Lara, que je tenais dans ma main droite, avec qui je discutais avec son ami, Pietro qui était dans ma main gauche. C'est alors que Lara quitta mes mains. Je la regardais dans les mains de Vadim qui lui arracha la tête. Mes yeux s'embuèrent, et je poussais un long cris effroyable. Il venait de briser ma meilleure amie en deux, j'étais triste. Nos mères approchèrent du parc et Vadim, l'assassin, tenait encore le cadavre de Lara entre ses mains. Il fut sévèrement grondé par sa mère alors que la mienne me réconfortait dans ses bras, me promettant qu'elle m'achèterait une poupée encore plus jolie et plus gentille que Lara. C'est ainsi que j'ai rencontré Vadim, c'est aussi mon pire ennemi. J'ai toujours voulu me venger de lui, et lui montrer qu'il était qu'un crétin que je pouvais surpasser.

☆ N'ayant pas réussi à nous lier d'amitié, mes parents décidèrent de compenser en adoptant un petit frère pour moi. Je me souviens encore, c'était limite comme un cadeau d'anniversaire. On était le 10 Avril 1993. Mes parents m'appelaient dans le salon. C'est alors que je vis ce petit garçon caché dans les pans de la robe de ma mère. Je le regardais fixement, un peu surprise. C'est un ami ? demandais-je à mes parents. Il s'appelle Bogdan, ma chérie. C'est ton nouveau petit-frère. Il n'est pas notre fils à proprement dit, mais il n'a plus de parents. On est sa nouvelle famille. j'étais un peu surprise, je ne savais pas que Maman et Papa avait eu un enfant ensemble. Mais je me posais une question. J'hésitais, mais j'étais capricieuse, je voulais poser la question. On peut pas l'échanger contre une fille ? dis-je, les yeux larmoyants. Je ne voyais là que le traumatisme de ma petite Lara qui était morte à cause d'un garçon, je voulais être avec une fille pour jouer à la poupée. Mes parents me grondèrent et m'envoyèrent dans la chambre à cause de mon impolitesse. Bogdan était dans la chambre d'à coté à présent, mais on était pas très lié lui et moi.

☆ C'est pour ça que quelques mois après l'arrivée de Bogdan, mes parents nous appelèrent dans le salon. Nous arrivâmes en même temps, et remarquions le même cinéma lorsque c'était l'arrivée de Bogdan à la maison. Cette fois-ci, c'était une fille. Ils avaient compris mon message au moins ! Elle s'appelle Mila, elle a le même âge que Bogdan. J'espère que vous lui ferez un bon accueil. Je dépassais Bogdan qui allait l'accueillir et la prit par la main en souriant. Viens avec moi, Milka! Je vais te montrer mes poupées! J'en ai pleins! Je l'emmenais avec moi en la tirant dans ma chambre, tirant la langue à Bodgan au passage. C'était l'amie que j'attendais, il avait qu'à s'amuser avec Vadim! Je faisais découvrir une grande chambre de princesse à ma nouvelle petite sœur. Je lui montrais tous les jouets que j'avais, mon énorme lit, mon armoire où il y avait une quantité monstre de vêtements. J'étais contente d'avoir une personne avec qui m'amuser, et qui ne détruirait pas à coups surs mes plus belles poupées. On s'amusait dans ma chambre, jouant un peu de tout jusqu'à ce que mon père arrive avec un employé pour installer le lit de Mila. Je fis alors un grand sourire, j'étais trop contente, on allait être dans la même chambre. C'est ainsi que depuis son arrivée, Mila fut liée à moi, comme de véritables sœurs, nous étions de véritables soeurs d'ailleurs, bien que nous étions pas liés génétiquement. Malgré qu'ils aient d'autres enfants, ma mère ne négligeait pas notre lien, et partageait avec moi sa passion. L'astrophysique et dès toute petite, elle me passionna lorsqu'elle me parlait d'astronomie. À l'âge de 8 ans, elle m'acheta même un télescope pour que je puisses regarder les étoiles.

☆ On grandissait ensemble, même si Mila et moi nous étions plus liées ensemble qu'avec Bogdan. Bien qu'elle semblait avoir de l'affection pour lui, ce qui était normal, ils avaient le même âge, étaient donc dans la même classe, et étaient tous les deux adoptés, mais ça ne refroidissait pas l'amitié fraternelle que j'avais pour ma sœur, car je savais que j'étais mieux. A dix ans, j'étais en dernière année à l'école préparatoire. J'étais dans la même classe que Vadim, c'était horrible de passer chaque classe avec lui. Mais avec le temps, ma rancœur pour ma poupée était passée, j'étais passée à autre chose. On se prêtait à une sorte de jeu depuis quelques temps, un jeu d'enfant qui causait parfois le soucis de nos parents. Comme ce jour où nous sortions de l'école, moi j'allais vers ses parents, lui vers les miens. Nous avions échangés nos vêtements, étant donné que nous avions les cheveux blonds et les yeux bleus tous les deux. Au début, les parents n'avaient rien vu, mais au moment d'aller se laver, j'avais rechigné à garder sa mère dans la salle de bain et c'est en parlant qu'elle vit que je n'étais pas Vadim. Imaginez sa tête lorsqu'elle a comprit que je n'étais pas Vadim et le parcours qu'elle fit avec moi dans ses bras pour se jeter sur le téléphone. Mes parents avaient déjà été en chemin pour ramener Vadim et imaginez les excuses de chaque parent quant au comportement de leur enfant. Je me dirigeais vers mes parents, lui vers les siens, on se fit une petite tape dans la main de l'autre l'air de dire « Bien joué ». Dans la voiture des parents, ce fut la véritable réussite de notre petit défi. Depuis tout petit, une amitié plutôt étrange m'entourait avec Vadim. Se faire des crasses, se lancer des défis très farfelues, c'est ce qui animaient nos dimanches, nos soirées lorsque les parents de l'un venaient chez les parents de l'autre. C'est d'ailleurs à treize ans que j'avais failli décrocher ma victoire. Nous faisions partie de la dernière ligne d'une course en relais, et mon esprit de mauvaise joueuse et surtout de gagnante m'incita à lui faire un croche pied pour gagner cette course. Mais faut dire qu'il s'est bien vengé, deux ans plus tard. Je prenais ma douche dans la salle de bain des parents car il y avait un problème dans ma douche. C'était sans compter sur Vadim qui ne vit pas que je prenais ma douche, et lorsque mes yeux se posèrent sur le russe alors qu'il était aux toilettes, je faillis frôler la crise cardiaque, et pareil pour mon père. SOOOOORS TOUT DE SUITE DE LA SALLE DE BAIN, VADKAAAAA! explosais-je alors sur le russe alors que je cherchais ma serviette pour cacher mon corps même s'il avait tout vu. Mais croyez-vous que j'allais oublier ça ? Pas du tout, une année plus tard, j'avais 16 ans. Vadim se baignait dans un lac, et moi j'eus la bonne idée de lui voler ses vêtements, mais aussi la maladresse de me faire voir. Ce fut un moment tragique de ma vie, la première fois que je voyais un homme non habillé, la première fois que j'en voyais « une » et aussi le premier bain habillée. On était comme ça, et... c'était amusant même si je ne l'avouais jamais.

☆ Coté coeur, fallait bien que j'en parle. Enfin, j'en parle jamais à qui que ce soit, car il n'y a jamais rien à dire. Je n'ai jamais eu de petits copains lorsque j'étais en Russie. On me prenait souvent pour un glaçon car il arrivait que des garçons essayaient de sortir avec moi. Je venais aux sorties qu'il me proposaient, mais c'était juste pour en profiter car venait le moment du baiser qu'ils croyaient avoir et je changeais carrément de sujet, soit je partais de ma place ou alors je cassais carrément leur délire. Un seul avait réussi à avoir mon premier baiser, ce fut à l'âge de quinze ans. Il était le meilleur ami d'un de mes cousins, j'étais devenue amie avec lui. Et lors du mariage d'un proche où nous nous sommes revus, mon cousin ne voulait pas être tout seul. C'est là que dans un coin de la salle des fêtes, je lui accordais mon premier baiser, pas que j'étais amoureuse, mais ses parents étaient riches, il était mignon, costaud, il était intelligent, alors pourquoi dire non, hein ? Je me souviens encore de l'excitation que j'avais ressenti ce jour-là. Lui avait 17 ans, et me proposait d'aller « plus loin » lorsque nous marchions dans un espace tranquille, mais je refusais. C'est d'ailleurs ce soir là, que je me « touchais » pour la première fois. L'excitation du baiser m'avait rendu ainsi, je voulais extérioriser le plaisir que j'avais ressenti sans offrir ma précieuse virginité. Un moment mémorable de ma vie. Mais vous croyez que mon petit délire allait passer inaperçu ? Et bien non. J'étais pas spécialement devenue accroc à ce genre de plaisir, mais il m'arrivait de le faire de temps en temps. Comme à mes dix sept ans, j'étais la seule dans la salle de classe. Je révisais en vue des examens, et soudainement, une envie, je sentais la chaleur de mon bas ventre. Je pensais être seule, j'en profitais. Mes petits soupirs n'étaient pas bruyants, la preuve, lorsque Vadim ouvrit la porte de la classe, il ne s'y attendait pas rien qu'à voir sa tête. La main sous ma jupe, cambrée et les cuisses écartées, il n'avait pu que se douter de ce que je faisais. Imaginez comment je m'en prenais pleins la gueule de ses moqueries. J'osais même plus le regarder en face pendant longtemps. D'ailleurs, il brisa mon silence le jour d'un oral d'anglais que nous devions passés. Un défi ? Pourquoi dire non ? Et un défi aussi pervers que la découverte qu'il avait faite dans la salle de classe. J'arrivais dans la salle d'examens avec les sous-vêtements par dessus mes vêtements. Heureusement pour moi qu'ils étaient beaux. Les jurys me regardaient bizarre, certains rigolaient mais je tenais bon. Ça ne m'avait pas empêché d'avoir une bonne note. En parlant de bonnes notes, j'avais réussi mon examen avec une très bonne note, une excellente note dans le meilleur lycée de Moscou, j'avais de quoi être fière. D'ailleurs, ma mère ne manqua pas de se vanter auprès des parents de Vadim. D'ailleurs, ils annoncèrent que Vadim allait à McGill à l'avenir. Il comptait pas me le dire ? Soit, j'allais à McGill, je n'en avais pas finis avec Vadim, j'allais lui montrer que je pouvais le battre, et j'avais le coup des examens à lui faire payer. C'est comme ça que j'arrivais à McGill. Jamais je ne lui avais montré de l'attention, la moindre once de véritable gentillesse mais peut-être qu'il le sentait, j'en savais trop rien, mais je n'étais pas méchante, on discutait parfois « normalement ». Il avait toujours le petit truc qui me faisait sourire, et aussi celui qui me faisait grimacer. Le voir draguer une fille m'exaspérait au plus haut point. Mais c'était Vadim, et je le laissais bien s'amuser, même si je finissais toute seule (oui, les envies de meurtres sont immenses). Comme la fille qu'il avait dragué avant de partir au Québec, était-ce vraiment nécessaire ? C'était ça qui me rebutait chez lui, il gardait jamais les filles longtemps. Mais heureusement pour lui que c'était différent avec les amis, sinon il aurait déjà eu la tête coupé dès le jeune âge! On a une relation plutôt compliqué, je le jalouse, je l'aime, je l'apprécie, mais je le déteste, j'ai une profonde aversion pour ma faiblesse envers lui, il m'abandonne souvent et il est loin d'être le type de garçon qui me convient, c'est pour ça que j'essaie de me tenir loin de lui, loin de toutes possibles attentions qui me trahisse. Personne ne le sait à quel point j'ai envie de le frapper tellement il m'énerve.

☆ Je n'avais pas besoin de vous dire que j'avais tout réussi ce que j'avais entrepris en arrivant au Québec. Mon accent commençait presque à s'effacer à force de parler français, moi qui n'était pas spécialement une grande fanatique pour parler français, là j'avais été servie mais je maitrisais bien la langue. Je vivais une vie plutôt normale, je bossais, j'avais encore quelques personnes qui faisaient partie de mon cercle d'amis. Et Vadim restait toujours le même. Je me souviens bien qu'aux alentours de nos 21 ans respectifs, sa petite copine (parmi tant d'autres) avait rompue à cause de moi, pour une fois que ce n'était pas à cause de lui à proprement parler. Notre rivalité, nos « Jeux d'enfants » n'amusaient que nous. Et puis, c'est d'ailleurs cette année que Mila et Bogdan m'ont rejoint à McGill. Je ne sais pas leur raison de venir, mais c'est ainsi que je fis mes adieux aux logements de l'université pour aller m'installer avec eux dans une Villa fraichement construite par nos parents. Mila et moi dormions au premier grand étage, nous avions quasiment l'équivalent d'une grande maison chacune. Quant à mon frère, il dormait au sous-sol, avec ses rats et son chien que je n'hésiterais pas à poêler s'ils font surface. Oui, parce que mon frère je suis obligée de le supporter étant donné que ce sont les parents qui donnent l'argent de poche et la Villa, mais j'ai bien su appliquer mes règles, croyez moi. Les fêtes organisés pour les élections du Conseils étudiants, autres Gala entre étudiants de mon « statut » c'était chez moi que ça se faisait, nous avions une belle et grande maison à faire partager pour les fêtes. Il me reste deux ans à réussir à garnir mon répertoire des élèves prestigieux de McGill, sait-on jamais si à l'avenir j'avais besoin, je pouvais toujours garder contact pour obtenir la puissance sociale que je souhaite acquérir, même s'il est important de par la richesse de ma famille.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christophe N. Patterson
avatar
Administrateur - Devil's Advocates

⚜ COPIES RENDUES : 304
⚜ DOSSIER ADMIS : 15/06/2012

MessageSujet: Re: Katerina Driomova ➨ The beautiful Ice Queen.   Sam 30 Juin 2012 - 4:10

Je rêve où t'as pris Candice MEUGNON ! \o/
Cette femme est dans mon top 5 , c'est super de la voir en rp.
Bref, il nous faut un lien d'enfer , parce que t'es bandante *_*

Je te valide demain matin à la pré-ouverture, car mon Iphone et les codes c'est pas top ! Je tenais quand même à te souhaiter la bienvenue et réserver un lien avec toi belle blonde Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


MessageSujet: Re: Katerina Driomova ➨ The beautiful Ice Queen.   Sam 30 Juin 2012 - 11:47


fiche validée ☀ bienvenue au club !

petit padawan, construire un hôtel en chocolat tu devras



Bonne histoire, longue mais au moins elle est intéressante What a Face Tu as déjà été validée par deux admins mais bon, il te faut bien le messsage aussi alors le voila. Bienvenue sur WEM. I love you


L'équipe administrative de We Eat Moose a l'honneur de vous annoncer que votre fiche fait dorénavant partie des fiches validées. Dès aujourd'hui, le forum est votre huître : tu as le droit de poster où tu veux dessus, malgré quelques étapes obligatoires. Tout d'abord, n'oublie pas de recenser ton avatar afin d'officialiser ton inscription ! La fiche de liens est également primordiale si vous tenez à vous intégrer sur le petit monde merveilleux qu'est WEM ; il en va de même pour la fameuse fiche de rps. Pour ceux qui seraient tentés de faire partie de confréries, ça se passe par ici, et, finalement, les plus nostalgiques d'entre vous ont désormais la possibilité de retourner aux bons vieux temps dans la machine à voyager dans le temps de notre très chère Georgette nationale !

Vous êtes également conviés à venir manger de la brioche avec nous : nous en avons trop fait, et nous avons besoin d'un peu d'aide ! Les Jeux Olympiques seront pour vous un excellent entraînement entre deux récits, tandis que les plus courageux et / ou bavards d'entre vous pourraient être tentés par notre célèbre jeu d'action ou vérité. Les artistes, eux, seront sans nul doute enchantés de découvrir qu'un espace galeries leur a été crée : et oui, nous pensons à tout le monde !

Pour les petits malins qui essayaient de s'éclipser en silence (oui, vous deux, dans le fond, nous vous voyons !), il vous sera impératif de nous prévenir de vos absences, sous risque de suppression. Et finalement, puisque nous tenons au bon fonctionnement du forum, nous vous remercions d'avance de votre participation dans la rubrique questions / suggestions !

Sur ce, nous vous souhaitons un bon voyage sur We Eat Moose, et n'hésitez pas à contacter un membre de l'équipe administrative si jamais vous avez besoin d'aide !
Bonne intégration sur WEM ; nous espérons que notre bébé vous plaira !




Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: Katerina Driomova ➨ The beautiful Ice Queen.   Sam 30 Juin 2012 - 12:20

TON AVATAR + TON PSEUDO I love you
Bienvenue sur WEM, bonne chance pour terminer ta fiche de présentation, j'espère que tu te plairas sur le forum ! Coin coin :3 Si tu as des questions, n'hésite pas (A)
Revenir en haut Aller en bas
K. "Katia" A. Driomova
avatar
McGill's Students

⚜ COPIES RENDUES : 183
⚜ DOSSIER ADMIS : 30/06/2012

MessageSujet: Re: Katerina Driomova ➨ The beautiful Ice Queen.   Sam 30 Juin 2012 - 12:25

Merciiiiii Ballon de l\'amûûr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Katerina Driomova ➨ The beautiful Ice Queen.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Katerina Driomova ➨ The beautiful Ice Queen.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
We Eat Moose :: Préface : Arrivée à McGill :: Intégrer McGill :: Dossiers d'Inscription :: Dossiers Acceptés-